Un dégraissant alcalin sans borate ni silicate pour l'industrie aéronautique

Au cours du processus de traitement de surface, les pièces en aluminium passent de bain en bain afin d’obtenir des propriétés différentes. L’une des premières actions sera de nettoyer la pièce. Par nettoyage, on entend l’élimination de la surface des encres, des huiles, des graisses, etc.
SOCOMORE est heureux de proposer dans sa gamme de traitement de surface un nettoyant alcalin homologué par les principaux donneurs d’ordre tels qu’AIRBUS et SAFRAN.

Qu’est-ce que le nettoyant SOCOCLEAN A3432 ?

Le nettoyant SOCOMORE a été développé afin d’offrir une gamme complète de solutions conformes à REACh pour le traitement de surface de l’aluminium. Le dégraissant aqueux SOCOCLEAN A3432 est exempt de borate. SOCOCLEAN A3432 fonctionne parfaitement sur les opérations de nettoyage avant désoxydation ou neutralisation, notamment avec le SOCOSURF A1858/A1806.

Martin Goibier indique : « L’efficacité a été confirmée par les clients actuels et la capacité de dégraissage augmente l’espérance de vie du bain jusqu’à 80 %. ».

La principale application du SOCOCLEAN A3432 est sur les pièces en aluminium, mais il peut également être utilisé sur le titane ou les alliages d’acier inoxydable.

Les 3 étapes de la ligne de traitement de surface de l'aluminium
Les 3 étapes de la ligne de traitement de surface de l’aluminium

Le nettoyant est notamment destiné à remplacer les bains de dégraissage au borate de sodium car cette substance est maintenant enregistrée dans la liste des SVHC (substances extrêmement préoccupantes). Il s’agit de la liste des substances extrêmement préoccupantes publiée par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) dans le cadre du règlement REACH. Le borate de sodium figure également dans la « liste candidate » des substances prioritaires de l’annexe XIV du règlement REACH (la « liste d’autorisation »).

Le dégraissant peut être utilisé :

  • par immersion,
  • par aspersion.

Pour plus d’informations sur SOCOCLEAN A3432, consultez notre article.
Pour rappel sur les différentes étapes du traitement de surface de l’aluminium : lire cet article.

Nouvelles qualifications

Le dégraissant alcalin SOCOCLEAN A3432 garde se notoriété auprès des entreprises. Le produit a été approuvé par FOKKER LANDING GEAR et SAFRAN selon les normes PR1500 et IN1500. Le nettoyant sans borate est maintenant approuvé par AIRBUS et figure dans les spécifications du procédé :

  • AIPI02-01-003 Anodisation tartrique et sulfurique des alliages d’aluminium (TSA)
  • AIPI09-01-003 Nettoyage avec des agents de nettoyage aqueux, Appelé par l’AIPI02-05-001 (Revêtement de conversion chimique, CCC) et AIPI02-01-002 (SAA : Anodisation à l’acide sulfurique des alliages d’aluminium)
  • AIPI02-01-006 Anodisation phosphorique sulfurique (PSA) des alliages d’aluminium avant le collage structural

SOCOMORE est heureux de marcher dans la même direction avec AIRBUS en proposant sur le marché des produits pour les avions sans chrome VI, selon le projet ACF (Airbus Chrome Free Projects).

« Avec cette nouvelle qualification, nous espérons qu’AIRBUS va développer des procédés sans chrome et encourager ses sous-traitants à utiliser des nettoyants conformes à REACh, comme le SOCOCLEAN A3432 », déclare Martin Goibier, chef de produit.

Qu’est-ce qui rend le SOCOCLEAN A3432 unique ?

Grâce aux nouvelles qualifications AIRBUS, le SOCOCLEAN A3432 devient un nettoyant aqueux attractif pour les sous-traitants aéronautique.

Formulation

Le dégraissant alcalin est exempt de borate et de silicate et conforme à REACh. Jusqu’à présent, la plupart des nettoyants approuvés dans la spécification du procédé AIRBUS contenaient des sels de borate. Pour rappel, les sels de borate sont classés comme CMR (Cancérogène, mutagène et reprotoxique). Cela signifie un risque dangereux selon H 360 : peut nuire à la fertilité ou à l’enfant à naître.

Grâce à sa formulation, SOCOCLEAN A3432 évite les émissions de COV, limitant ainsi le risque pour les opérateurs d’inhaler des substances dangereuses. Pour en savoir plus sur les solutions permettant de réduire les COV, lisez cet article.

Fort pouvoir de dégraissage et de désencrage

La capacité de désencrage du produit remplace le nettoyage manuel des pièces par des nettoyants à base de solvants. Il réduit le processus de non-conformité dû à l’absence d’élimination de l’encre, comme les problèmes visuels ou l’absence de traitement local.

Additifs

Le dégraissant est livré avec une gamme d’additifs pour renforcer les performances du bain.

  • SOCOCLEAN DB renforce les propriétés de dégraissage
  • SOCOCLEAN IR a de très fortes capacités de désencrage, il permettra d’augmenter l’espérance de vie des bains de 30 à 80 %.
  • SOCOCLEAN AF est disponible en tant qu’additif anti-mousse.

Emilie Champagne, support technique, déclare : « Nous sommes ravis de constater une mise en œuvre aisée du premier bain de SOCOCLEAN A3432 chez nos clients. Nous constatons qu’avec notre support et notre documentation technique, ils n’ont pas rencontré de difficultés pour mettre en place les bains. ».

Comparaison des nettoyants

Parmi les nettoyants qualifiés par AIRBUS, SOCOCLEAN A3432 est le meilleur dégraissant non toxique et le plus efficace pour le traitement des surfaces. Ci-dessous une comparaison de 3 produits choisis.

Tableau de comparaison de 3 nettoyants pour le traitement de surface de l'aluminium

 

Vous voulez en savoir plus ? Allez sur :

[Page Produit] SOCOCLEAN A3432 dégraissant alcalin

[Article] AIRBUS : nouvelle qualification pour SOCOCLEAN A3432 !

[Article] La conversion au chrome trivalent dans le traitement de surface des alliages aluminium

[Article] Désoxydants aluminium sans chromate ni fluorure